Eau, électricité, gaz : un décret précise le régime de celles des entreprises qui, pour cause de Covid, bénéficient d’un report de facturation

Au JO de ce matin, se trouve le décret n° 2021-474 du 20 avril 2021 relatif au paiement des factures d’eau, de gaz et d’électricité afférents aux entreprises dont l’activité est affectée par une mesure de police administrative en réponse à l’épidémie de covid-19 (NOR : TRER2108353D) :

Schématiquement, ce texte précise celle des entreprises qui bénéficient d’un droit à report des paiement des factures d’eau, d’électricité et de gaz… pour cause d’épidémie de covid-19. Et à qui on ne peut pas non plus réduire ou supprimer l’accès au service, dans ce cadre.  

Il s’agit de la mise en oeuvre du régime prévu par l’article 14 de loi n° 2020-1379 du 14 novembre 2020

A noter : les fournisseurs et services distribuant l’eau potable pour le compte des communes compétentes au titre de l’article L. 2224-7-1 du code général des collectivités territoriales, les fournisseurs d’électricité titulaires de l’autorisation mentionnée à l’article L. 333-1 du code de l’énergie et fournisseurs de gaz titulaires de l’autorisation mentionnée à l’article L. 443-1 du même code…  ne sont pas tenus d’appliquer les dispositions du VI de l’article 14 de la loi n° 2020-1379 du 14 novembre 2020 susmentionnée aux échéances de paiement de factures reportées en application de l’article 3 de l’ordonnance n° 2020-316 du 25 mars 2020 relative au paiement des loyers, des factures d’eau, de gaz et d’électricité afférents aux locaux professionnels des entreprises dont l’activité est affectée par la propagation de l’épidémie de covid-19, exigibles entre le 12 mars 2020 et l’expiration d’un délai de deux mois après la date de cessation de l’état d’urgence sanitaire prévu par la loi n° 2020-546 du 11 mai 2020 prorogeant l’état d’urgence sanitaire et complétant ses dispositions.